"Gare à Vous" le spectacle "son et lumière" réalisé par Franco Dragone

Faisant suite au traditionnel "coupé de ruban", le spectacle était certes grandiose mais loin d'être mirobolant. Il faut en effet constater le fait qu'une très grande partie des personnes présentes sur le site n'ont pas vu grand chose hormis les scènes "aériennes" et les spectacles pyrotechniques.

En effet, l'aménagement extérieur du quai n° 1 comporte une grande verrière inclinée masquant les scènes qui se sont déroulées au sol. Pour tout apprécier à sa juste valeur, il eut fallu mesurer 2 m 50 ou bien se trouver sur un socle fortement surélevé.

Pour les mêmes raisons, il n'était quasiment pas possible de réaliser des photos qui eurent pu traduire la réalité de ce spectacle de grande envergure.

Un peu plus de 60.000  spectateurs avaient fait le déplacement afin d'assister à un spectacle que certains avaient annoncé "être exceptionnel"

Tous les ingrédients de la réussite étaient réunis. La soirée avait des allures d'été indien. La foule affluait en masse. Le nom de Franco Dragone promettait un spectacle d'exception. Même le Prince Philippe était présent pour couper le ruban (prédécoupé, histoire d'éviter tout accident).

L'inauguration de la gare des Guillemins à Liège aurait pu être un magnifique succès. Pourtant, quelle déception ! La soirée n'arrivait pas à la cheville de ce bâtiment hors-norme conçu par l'architecte espagnol Calatrva.

Déjà, 20 minutes de retard. Passe encore. Lorsque le décompte s'enclenche, l'ambiance s'enflamme. Puis retombe comme un soufflé. « Mais il est où, le spectacle ? ». Difficile effectivement d'apercevoir la scène, tant la foule est compacte.

On envisage alors une autre solution : les écrans géants. Des écrans qui n'avaient de grand que le nom. Trop petits, trop peu nombreux (seulement deux) et très mal disposés (à hauteur d'homme).

"Ne viens pas, c'est nul !"

Bref, on n'y voit rien. A moins de mesurer 2m50 et d'avoir emporté une paire de jumelles. Le spectacle devait être magnifique...devant la télévision. Mais sur place, le show manque d'envergure. Tant pis pour les 64.000 personnes qui avaient fait le déplacement.


Un homme, au téléphone : "Je suis à l'inauguration de la gare ! Non, ne viens pas, c'est nul !". Une femme, à son compagnon : "Et dire que le ça a coûté plus 600.000 euros. Le prix de trois maisons ! ".

Dépités, déçus, dégoutés, certains s'en vont avant la fin... Ils ont raté le meilleur. Heureusement, le feu d'artifice, digne d'un 14 juillet parisien ou d'une fête nationale belge, était sublime. De quoi consoler ceux qui regrettaient déjà de ne pas être restés dans leurs fauteuils.

 

 

 La galerie photos

Accueil Guillemins